Exemple d'intervention :
« Principes, politique et pratiques de la formation »

small logo

Métier, caractéristiques et chiffres-clés :

Production d’aluminium de première fusion ;
projet de construction d’une nouvelle usine en Afrique du Sud

Projet à forts enjeux économique : investissement de 3,5 milliards d’euros ;

Mettre au point une ingénierie de la formation « avant / pendant / après » démarrage,
capable de contribuer à une montée en puissance harmonieuse et rapide de cette nouvelle unité

 

Problématique/enjeux :

    • Dans le but de disposer des compétences nécessaires pour démarrer et stabiliser ces installations de grande envergure, le client se doit de concevoir et de planifier longtemps à l’avance le dispositif de formation qui sera requis.
    • L’équipe Aegist est donc sollicitée très en amont du projet pour impulser et coordonner la réflexion sur la dimension formation et compétences (Aegist a déjà collaboré à deux projets de démarrage d’unités, l’un au Québec, l’autre en France).
    • L’enjeu est ici de mettre en œuvre des parcours qui permettront à la population locale d’assurer le fonctionnement de l’usine. Cette population est fortement défavorisée : très peu qualifiée, longtemps victime de l’apartheid, frappée par un taux de chômage supérieur à 40 % et aux prises avec les problèmes sociaux et médicaux engendrés par le sida.
    • Le gouvernement sud-africain, partenaire financier du projet, est particulièrement sensible et attentif à ces dimensions

Points clés de notre démarche :

    • Aegist insiste, dès le début de sa mission et ce, à plus de 36 mois de la date prévisionnelle du début de l’exploitation, pour que le Responsable Formation de la future usine soit déjà embauché (il importe que les réflexions fondatrices soient partagées avec celui qui sera chargé de les mettre en œuvre et pas uniquement avec un DRH qui est, par ailleurs, mobilisé sur plusieurs autres dossiers capitaux).
    • En lien avec le Responsable Formation, Aegist va s’employer au développement simultané de trois dossiers :
    • - l’identification des compétences requises pour chaque emploi en fonction de l’organisation - cible de l’usine ;
      - le design de parcours de remise en activités et mise à niveau pour préparer les populations du bassin à l’exercice de métiers industriels ;
      - la négociation, avec les autorités sud-africaines, relative aux moyens techniques et financiers à mobiliser pour cette phase de pré-qualification

    • C’est en rendant compte périodiquement à un Comité de pilotage, composé des dirigeants du projet, qu’Aegist et le Responsable Formation orientent et cadencent leurs avancées.
    • Le rachat du client par un autre groupe industriel va mettre le projet de construction de l’usine en veilleuse, au tout début de 2005.

Principaux résultats :

    • L’élaboration d’un projet de pré - qualification des candidats potentiels prenant appui sur une dynamique pédagogique adaptée et sur une promotion sociale et culturelle de la population (projet de création d’une usine école, qui tout en produisant du mobilier pour les écoles, les cliniques et les hôpitaux, devait servir de lieu et d’objet des apprentissage d’insertion et de qualification à réaliser).
    • L’élaboration de parcours de formation, prenant appui sur une pédagogie active et une responsabilisation des apprenants, destinés aux postes-clés d’une aluminerie s’établissant en pays dit émergent.
   
   
About Us | Site Map | Privacy Policy | Contact Us | ©2007 Aegist

small logo